PRÉSENTATION de L’O.M.C.B.

 

 

HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION

 

La création de L’O.M.C.B date du mois de septembre 2002. Elle a été souhaitée, et encouragée par l’ensemble des membres de la Commission Culturelle Municipale.

 

En effet, la Municipalité a approuvé l’idée que mener une véritable politique culturelle, ne pouvait se concevoir sans la participation active des gens eux-mêmes. Après avoir réfléchi à ce que cette idée impliquait, Joël VIGUIER en tant qu’Adjoint au Maire à la culture a proposé publiquement aux gens de la population intéressés, de venir rejoindre dans un 1er temps une « commission culturelle extra municipale ». Quelques personnes comme Mme ZENER (actuelle Présidente de l’O.M.C.B) y sont venues. Ensuite, d’autres ont suivi notamment au travers des manifestations culturelles organisées par la Municipalité. Très vite l’idée de la création d’une association étant partagée par tous, et le nombre de personnes nécessaire au montage de celle-ci étant rapidement atteint, le Conseil Municipal de Blaye-les-Mines a voté une subvention permettant à l’association qui venait ainsi de naître de mener à bien sa mission.

 

.

FONCTIONNEMENT DE L’ASSOCIATION

 

Nous tenons à préciser que si l’indépendance légale, mais aussi la souveraineté et l’opinion des uns et des autres sont tout à fait respectées, une collaboration étroite existe néanmoins entre l’association et la municipalité. C’est en tout cas ce à quoi veille l’Adjoint au Maire à la culture qui est également vice-Président de l’O.M.C.B.. En effet, au-delà du fait que dans une petite commune de 3000 habitants comme la notre, nous ne sommes pas de trop, gens de l’association et élus pour préparer sur le plan de l’organisation nos manifestations, il nous semble tout à fait agréable, utile et important qu’une bonne entente existe. C’est certainement la clé d’une relative réussite.

 

Aujourd’hui l’O.M.C.B c’est 20 adhérentes et adhérents dont un grand nombre de jeunes qui ont trouvé naturellement leur place dans le bureau. C’est plus de 650 personnes réunies en 4 soirées dans les infrastructures mises à disposition par la commune. C’est un espace associatif où chacune et chacun réunis autour d’un même objectif peut apporter ses propres compétences au service du collectif, à l’instar de FRANCK qui a construit ce site, ou d’ERIC qui au fil des soirées s’affirme comme le technicien de l’équipe. C’est aussi une association aux réunions fréquentes où tout se décide en commun dans la convivialité, qui sans prétention et au-delà de sa mission première, entend également créer du lien social entre les gens afin de lutter contre l’isolement, le repliement, et finalement la peur de « l’autre » qui gangrène notre société.

 

Alors, si comme nous, vous avez la passion de la culture et du spectacle vivant, si vous n’avez pas peur de : rencontrer des gens, de vous faire des amis, de la convivialité, …… et de donner un peu de votre temps pour la collectivité, VOUS POUVEZ NOUS REJOINDRE.  

 

Pour adhérer à l’O.M.C.B il suffit de prendre une carte de 8 € pour l’année. Pour cela, vous pouvez prendre contact avec BEATRICE à la Mairie de Blaye-les-Mines où réside notre siège social. Tel : 05.63.80.25.10

 

 

L’AVENIR

 

Du fait de leur position d’élus qui facilite bien des choses et de l’expérience qu’ils ont acquise pendant les mois où nous n’existions pas encore, nous avons chargé Mireille GIRALT, Conseillère Municipale également membre du Conseil d’Administration de l’O.M.C.B, et Joël VIGUIER de travailler à la construction d’un projet de programmation culturelle pour la saison 2003/2004. Précisons que c’est en dernier ressort le Conseil d’administration de notre association qui décidera souverainement d’adopter ou non le prochain programme de la saison future. S’il est donc trop tôt pour vous en parler ici, nous ne trahirons personnes en vous disant que ce programme sera basé sur la continuité pour ce qui concerne la fréquence des manifestations, mais aussi concernant notre volonté de poursuivre la promotion d’artistes qui, confirmés ou non, partagent la même passion de la création et du spectacle vivant. En quelques mots, en même temps que nous voulons continuer à offrir modestement aux artistes un espace scénique pour se produire, ce qui est de plus en plus difficile pour eux, nous entendons poursuivre à proposer à notre public de s’enrichir dans la convivialité en sortant des sentiers battus de la marchandisation culturelle.